Pâques à Florence

À Florence, même les feux d'artifice racontent une histoire vieille de plusieurs siècles. L'étonnant Scoppio del carro, une tradition qui remonte au temps des Croisades, se répète tous les dimanches de Pâques à midi. En l'an 1101, Pazzino de’ Pazzi revient à Florence après avoir hissé le drapeau chrétien sur les remparts de Jérusalem et reçu en récompense trois éclats de pierre du Saint Sépulcre, utilisées comme pierres à feu pour allumer le brasier sacré, symbole de la Résurrection.

Mais c'est au XVIe siècle que la fête prend sa forme actuelle. On invente alors la colombina, une mèche en forme de colombe tenant un rameau d'olivier dans le bec qui, depuis le maître-autel de la Cathédrale, est tirée par un filin accroché au char placé au milieu du parvis et fait exploser les feux d'artifice. Le char est trainé sur la place par deux bœufs, décorés pour l'occasion.